CHAPITRE 4 : COMMENT PRESCRIRE  Abonné

Publié le 14/09/2012

L'ASG est un élément irremplaçable dans le traitement du diabète, surtout chez les patients traités par insuline, mais elle constitue, aussi, une contrainte majeure pour eux. L’obligation imposée de marquer un temps d’arrêt dans la vie quotidienne pour réaliser l’ASG, plusieurs fois par jour, suscite une légitime lassitude. Les patients en souffrent et rapportent cette pénibilité, plus encore lorsque les résultats sont insuffisamment interprétables, au-dessus des objectifs ou peu pris en compte par les soignants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte