CHAPITRE 3 : TRAITEMENT  Abonné

Publié le 07/02/2014

► Le choix du traitement doit prendre en compte l’étiologie des dysménorrhées, l’intensité de la douleur, les succès ou échecs des traitements antérieurs, le choix de la patiente, le besoin d’un effet contraceptif et, dans le cadre précis de l’adolescente, de la régularité ou non des cycles menstruels. En plus des traitements antalgiques non spécifiques (type paracétamol), trois types de médicaments sont utilisés : les antiprostaglandines (essentiellement les anti-inflammatoires non stéroidiens AINS), les progestatifs et les œstroprogestatifs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte