CHAPITRE 3 : L’ENJEU PRONOSTIQUE  Abonné

Publié le 27/05/2016
La fréquence des épisodes d'exacerbation doit être considérée aujourd’hui comme un facteur de risque évident. Les patients avec deux exacerbations ou plus par an ont ainsi une mortalité augmentée de plus de 50 % par rapport aux patients sans exacerbations.

De plus, la répétition des exacerbations pourrait accélérer le déclin naturel du VEMS et avoir un effet péjoratif sur les symptômes, nécessitant plusieurs semaines pour observer un retour à l’état de base.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte