CHAPITRE 3 : LE PARTAGE DU SUIVI : MÉDECIN TRAITANT ET RHUMATOLOGUE  Abonné

Publié le 05/06/2015

Le suivi de la PR comporte la surveillance de l'activité clinique, de la tolérance des traitements et de l'évolutivité structurale.

› L'intervalle entre les consultations doit être plus rapproché en début d'évolution de la maladie et s'il existe des critères de gravité. Les 2 premières années, le patient doit être vu tous les 6 mois par le rhumatologue et tous les 1 à 2 mois par son médecin traitant. Ultérieurement, on peut passer à un suivi annuel par le spécialiste et tous les 2 à 3 mois par le médecin traitant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte