CHAPITRE 3 : LE CHANGEMENT DE PARADIGME  Abonné

Publié le 16/10/2015

L’abstinence a longtemps été considérée comme le seul objectif de consommation chez les personnes dépendantes. Depuis, il a été démontré que certaines personnes dépendantes pouvaient avoir une rémission stable sans abstinence, et qu’accepter la préférence du sujet permet d’obtenir de meilleurs résultats que les décisions unilatérales du professionnel de santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte