CHAPITRE 3 : EXPLORER LES ÉVENTUELLES RÉTICENCES  Abonné

Publié le 07/09/2012

› Les adolescents ont peu d’occasions de consulter le médecin généraliste, en moyenne que 2 à 3 fois par an, alors qu’entre 11 et 18 ans, c’est l’âge des rappels (dTP, dTPC), des rattrapages (hépatite B, ROR, méningocoque) et des primo-vaccinations (papillomavirus chez les filles, varicelle pour les non-immunisés). Chaque rencontre avec un jeune patient (certificats sportifs, voyage, mise en route de la contraception…) représente une opportunité pour faire le point sur ses vaccinations.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte