CHAPITRE 3 : CONDUITES ADDICTIVES  Abonné

Publié le 03/06/2016
La moitié des patients schizophrènes et bipolaires ont présenté un abus/dépendance à l’alcool et/ou aux drogues au cours de leur vie.

La comorbidité addictive peut témoigner de la recherche d’un apaisement ou bien d’une vulnérabilité partagée ; mais le trouble psychiatrique peut également être secondaire à une dépendance préalable (schizophrénie et consommation précoce de cannabis par exemple).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte