CHAPITRE 3 : AUTOSURVEILLANCE GLYCÉMIQUE ET DIABÈTE DE TYPE 1  Abonné

Publié le 14/09/2012

Le traitement du diabète de type 1 s’appuie aujourd’hui sur quatre à cinq injections d’insuline chaque jour. Son ajustement pluriquotidien, gage de réussite à court et long terme, nécessite 4 à 6 auto-contrôles glycémiques par jour. Plusieurs études (5) montrent un lien direct entre la pratique d’une ASG soutenue, au moins 4 glycémies capillaires par jour, et la qualité de l’équilibre glycémique, en terme de taux d'hémoglobine glyquée, chez l’adulte comme chez l’enfant. Comme dans le diabète de type 2, l'ASG à elle seule ne suffit pas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte