CHAPITRE 2 : UN REPÉRAGE INSUFFISANT  Abonné

Publié le 09/11/2012

L'enjeu du repérage précoce est de ne pas laisser le patient s'enfermer dans sa conduite anorexique. Les retards diagnostiques sont préjudiciables et la prise en charge, lorsqu'elle est tardive, se heurte à un trouble déjà bien organisé, difficile à quitter pour le sujet.

Une détection et un traitement précoces des TCA réduisent, en revanche, le risque d'évolution vers l'anorexie chronique et permettent une amélioration du pronostic de l’anorexie mentale, en particulier chez les adolescents.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte