CHAPITRE 2 : TRAITEMENT  Abonné

Publié le 05/06/2015

Initialement, le traitement est symptomatique, à base d'antalgiques et d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ces médicaments se révèlent souvent insuffisants, justifiant l'introduction de traitements de fond. Ceux-ci se caractérisent par un effet retardé mais rémanent, une action stabilisatrice de la maladie et, théoriquement, retardent l'apparition de lésions articulaires radiographiques. Seuls le méthotrexate (MTX), le léflunomide et la salazopyrine ont démontré une capacité à réduire la progression radiographique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte