CHAPITRE 2 : STRATÉGIE D’UTILISATION DES OPIOÏDES FORTS  Abonné

Publié le 18/01/2013

› Le CEDR (Cercle d’études de la douleur en Rhumatologie) a établi des recommandations (Limoges 2010) pour les indications et l’utilisation des morphiniques dans les pathologies ostéo-articulaires NC. « Les opioïdes forts ne peuvent être envisagés que chez les patients non améliorés par les autres traitements médicamenteux comme non médicamenteux recommandés pour la pathologie rhumatismale considérée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte