CHAPITRE 2 - QUAND PARLER D’INFECTIONS ORL RÉCIDIVANTES ?  Abonné

Publié le 06/02/2015

Une question est essentielle : les infections ORL récidivantes de l’enfant correspondent-elles à une maladie d’adaptation ou à une pathologie sous-jacente ?

Il existe en effet une immaturité immunitaire physiologique chez l’enfant qui évolue avec le temps :

- chez le nouveau né, le taux d’IgG est normal mais il s’agit des IgG maternelles qui disparaissent en 3 à 6 mois ;
- les IgA augmentent très lentement jusqu’à une valeur définitive entre 4 et 8 ans ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte