CHAPITRE 2 : OBSTACLES AU DIAGNOSTIC ET DIFFICULTÉS DE PRISE EN CHARGE  Abonné

Publié le 16/01/2015

Un premier obstacle au diagnostic de la maladie de Lyme est que les piqûres de tiques passent inaperçues dans 69% des cas. « Les raisons pour lesquelles elles passent inaperçues sont que les nymphes ne font parfois pas plus de 2 millimètres. De plus, les tiques piquent parfois dans des zones peu visibles et certaines se décrochent rapidement » précise Christian Perronne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte