CHAPITRE 2 : LES PATIENTS À RISQUE D’EXACERBATIONS  Abonné

Publié le 27/05/2016
Les exacerbations compliquent d’autant plus la BPCO que cette dernière est sévère : en moyenne 2,7 par an pour les stades modérés (II) et 3,9 pour les stades sévères (III). Elle croit aussi avec le tabagisme.

La mortalité d’origine respiratoire augmente avec la sévérité de l’obstruction bronchique, attei-gnant jusqu’à 50  % des causes de mortalité chez les patients ayant un VEMS à 50 % de la valeur théorique et jusqu’à 60 % chez les patients ayant un VEMS < 40 % de la valeur théorique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte