CHAPITRE 2 : ÉPIDÉMIOLOGIE  Abonné

Publié le 11/01/2013

Elle a donc évolué au cours des décennies précédentes. L’incidence des UGD a régressé dans les pays développés au cours des trois dernières décennies parallèlement au recul de l’infection gastrique à H. pylori. En France, l’incidence des UGD diagnostiqués par endoscopie est actuellement de l’ordre de 90 000 par an (soit 0,2 % de la population adulte), dont environ 20 000 au stade de complications. Le taux de mortalité des complications ulcéreuses est de l’ordre de 10 % en raison du terrain fragile sur lequel surviennent les ulcères liés aux AINS.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte