CHAPITRE 2 - CONSÉQUENCES DE LA COMPRESSION MÉTATARSIENNE  Abonné

Publié le 15/05/2015

› Dermatoses mécaniques, bursopathies, syndromes canalaires

Un chaussage trop serré pendant des années provoque une perte progressive de l’amortisseur adipocytaire sous-cutané. Il apparaît alors plusieurs types de lésions douloureuses du derme pris en sandwich entre la tige de la chaussure et la première tête métatarsienne (M1) : érythème, érosion, plaie (figure 2), bursite.
 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte