CHAPITRE 2 : CHOLÉRA  Abonné

Publié le 06/06/2014

Même dans des pays touchés par la maladie, le risque de cholera pour un touriste est faible si les précautions concernant l’eau et la nourriture sont respectées.

Aussi, le vaccin anticholérique est recommandé uniquement pour les personnes intervenant auprès de malades, en situation épidémique.

Il existe un vaccin anti-cholérique per os : Dukoral® : deux doses à une semaine d’intervalle.



Source : Le Généraliste: 2686