CHAPITRE 2 : BACTÉRIOLOGIE DES IU PÉDIATRIQUES EN FRANCE  Abonné

Publié le 13/05/2016

L’évolution des profils de résistance des bactéries impliquées dans les PNA doit être prise en compte pour l’adaptation des traitements : plus de 80 % des IU de l’enfant sont liées à Escherichia coli. Les autres germes les plus couramment en cause sont Proteus mirabilis et Klebsiella species et les entérocoques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte