CHAPITRE 1 : UN DIAGNOSTIC SIMPLE  Abonné

Publié le 26/09/2014

Les péricardites aiguës représentent une pathologie fréquente et habituellement bénigne.

Le diagnostic est aisément porté sur l’évaluation clinique, l’électrocardiogramme, l’échocardiographie, la radiographie pulmonaire et le dosage de marqueurs biologiques de l’inflammation (C-Réactive Protéine) et/ou d’atteinte myocardique (troponine). Dans les pays développés, les formes aiguës idiopathiques étiquetées péricardites « virales » sont les plus fréquentes (› 80 %).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte