CHAPITRE 1 : PRINCIPAUX RESPONSABLES : LES PAPILLOMAVIRUS ONCOGÈNES  Abonné

Publié le 19/02/2016
L’infection par papillomavirus humains (HPV) survient très tôt après le début de la vie sexuelle, 80 % des personnes sexuellement actives sont un jour en contact avec le virus. La plupart d’entre elles vont l’éliminer rapidement, 91 % disparaissant dans les deux ans.

Environ 150 types d’HPV peuvent infecter l’épithélium du col de l’utérus mais  20 % - dits  HPV « à haut risque » - sont responsables de la quasi-totalité (plus de 95 %) des cancers du col utérin et deux d’entre eux, le HPV-16 et le HPV-18, d’environ  70 % de ces cancers.  

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte