CHAPITRE 1 : LES ETAPES DU DIAGNOSTIC  Abonné

Publié le 05/06/2015

1. Le clinicien doit évoquer une PR possible sur des arguments cliniques : raideur matinale supérieure à 30 minutes, gonflement de plusieurs articulations des mains, douleur à la pression transverse des avant-pieds (signe de Gaenslen), ténosynovite des fléchisseurs (Figures 3 et 4). Dans 70 % des cas, la présentation est celle d'une oligoarthrite distale symétrique touchant les poignets, les interphalangiennes proximales, les métacarpo-phalangiennes et les avant-pieds.
 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte