CHAPITRE 1 - LA PROBLÉMATIQUE  Abonné

Publié le 06/03/2015

L’image des régimes amaigrissants est médiocre. Elle tient à la difficulté à les prescrire sans tomber dans l’erreur des exclusions abusives et à les entreprendre sans consentir à une modification profonde des comportements, d’autant que pour beaucoup l’obésité n’est pas réellement perçue comme une maladie mais comme une simple disgrâce.

Elle est altérée par la profusion des stratégies mercantiles, des solutions miracles et des propositions déviantes vouées à un échec annoncé mais relayées à l’envi par des médias avides de sensationnel.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte