CHAPITRE 1 - LA PRISE EN CHARGE DANS LA DURÉE  Abonné

Publié le 17/04/2015

Le généraliste peut être un bon interlocuteur pour l’ado grâce au lien qui le lie avec sa famille et la confiance que lui porte le jeune. Une consultation dédiée à son poids doit lui être «proposée », seul ou avec ses parents en fonction de son degré de maturité et d’autonomie, où ils s'engagent mutuellement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte