CHAPITRE 1 : ANTICOAGULATION ET FIBRILLATION ATRIALE   Abonné

Publié le 20/05/2016

Pour quels patients ?

Le risque majeur de la fibrillation atriale est la formation de thrombus intra-auriculaire (en particulier au niveau de l’auricule gauche) potentiellement responsable d'accident vasculaire cérébral et d'ischémie de membres. Un traitement anticoagulant efficace permet de se prémunir de ce risque mais s'accompagne d’un sur-risque hémorragique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte