Diabète et maladies cardio-vasculaires

À chacun son risque  Abonné

Publié le 18/10/2013

« Affirmer que le diabète induit de fait un très haut risque cardiovasculaire est erroné et masquerait la grande hétérogénéité du risque cardio-vasculaire dans cette population. Certains d’entre eux sont effectivement à très haut risque et je considère personnellement qu’un diabète équivaut un risque coronarien seulement si le patient a 25 ans de diabète.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte