Pathologies infectieuses

Certains vaccins restent trop peu effectués en institution  Abonné

Publié le 11/11/2016
En Ehpad, la protection vaccinale est insuffisante à l’égard du pneumocoque, du fait d’un taux de vaccination trop faible chez les personnes âgées, ainsi qu’à l’égard de la grippe, en raison d’un manque de vaccination chez les soignants.
vaccins

vaccins
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

On constate que l’incidence de la coqueluche est en augmentation chez la personne âgée, et bien qu’on manque de données spécifiques, certaines études sont en faveur de rappels décennaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte