Extension de l’obligation vaccinale

Ce qui a changé Abonné

Publié le 12/01/2018
Ce qui a changé

Vaccin enfant
BURGER/PHANIE

Les enfants nés depuis le 1er janvier sont désormais soumis à onze vaccins obligatoires. Quel impact pour les généralistes ? à côté des huit injections supplémentaires, il vous faudra un peu de pédagogie, auprès des récalcitrants notamment. Pour le reste, piqûre de rappel sur ce qu’il faut savoir.

L’extension de l’obligation vaccinale à onze vaccins infantiles, au lieu de trois auparavant, vient d’être validée par la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) 2018. Elle concernera tous les enfants nés depuis le 1er janvier de cette année. Huit nouveaux vaccins sont ainsi concernés, en plus du DTP (diphtérie, tétanos et poliomyélite) déjà obligatoire : coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B, bactérie Hæmophilus influenzae, pneumocoque et méningocoque C. Une enveloppe de 12 millions d’euros sera accordée à l’Assurance maladie pour la mise en…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte