Caroline Eliacheff une deuxième fois blâmée par l’Ordre pour ses critiques des généralistes

Publié le 17/01/2014

Crédit photo : DR

On ne critique pas impunément la qualité des soins effectués par les généralistes, même dans une chronique radio. Pour la deuxième fois en quatre ans, la pédopsychiatre Caroline Eliacheff l’a appris à ses dépens. Condamnée une première fois en mars 2012 par la chambre disciplinaire régionale de l’Ordre d’Ile-de-France, elle vient de voir confirmée son blâme par la section disciplinaire de l’Ordre national. A l’origine de la saisine, deux généralistes encartés FMF, Philippe Mauboussin, de Normanville dans l’Eure et Pascal Charbonnel, des Ullis en Essonne.

La chronique prononcée le 19 janvier 2011 sur France Culture les avaient fait bondir. La célèbre psychanalyste s’alarmait de la disparition annoncée des pédiatres de ville et insistait sur le fait que les généralistes ne pourraient jamais remplacer totalement ces confrères. Pour étayer sa démonstration, elle décrivait des médecins généralistes moins disponibles, plus dépensiers en prescriptions, mais aussi moins performants en termes de prévention et de soins aux enfants. Et de conclure sa comparaison à l’avantage des pédiatres : "Bref ! Ils soignent mieux et moins cher".

Cette sortie lui avait valu un dépot de plainte à l’Ordre et une première condamnation pour non confraternité, qui vient donc d’être confirmée au plan national. La FMF qui annonce cette deuxième condamnation ne boude évidemment pas son plaisir. S’il se défend de vouloir "ranimer la guerre pédiatre MG", son président Jean-Paul Hamon applaudit à cette nouvelle condamnation : "Ces propos étaient inacceptables pour les généralistes. Il ne faut pas laisser dire n'importe quoi sur les antennes. Caroline Eliatcheff s'est vu confirmer le blâme et c'est amplement mérité".


Source : legeneraliste.fr