Réadaptation

Cardiaque, mais actif !  Abonné

Par
Publié le 20/11/2015
Un des objectifs de la prise en charge d’une pathologie cardiovasculaire est de permettre la réinsertion du patient dans sa vie professionnelle, sociale et sportive. Mais autoriser la reprise du travail chez un insuffisant cardiaque ou le sport de compétition après un accident coronarien ou une FA provoque parfois des réticences parmi les soignants. Le Collège National de Cardiologie Française s’est employé à les relativiser.
cardio

cardio
Crédit photo : Phanie

Lors du 27e Congrès du CNCF,  qui s’est déroulé du 22 au 24 octobre à Marseille, il a été rappelé qu’un rapport de l'IGAS d'avril 2014 sur l'articulation entre santé au travail et santé publique au travers des maladies cardio-vasculaires déplorait que la dimension travail reste le parent pauvre du programme d'accompagnement du retour à domicile. En effet,  les pathologies cardio-vasculaires constituent la troisième cause d'inaptitude au travail.  
        

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte