Cannabis, échec scolaire et dépression vont souvent de pair chez les ados

Publié le 10/09/2014

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Les adolescents de moins de 17 ans qui fument du cannabis tous les jours ont 60% plus de risque de ne pas terminer leurs études secondaires et de ne pas réussir l'examen final, par rapport à ceux qui n'ont jamais fumé. L’étude qui pose ce constat cetet semaine dans The Lancet psychiatry rapporte aussi que les fumeurs quotidiens de cannabis ont sept fois plus de risque de commettre une tentative de suicide et huit fois plus de risque de faire usage d'autres drogues plus tard dans leur vie.

L'analyse du Lancet se base sur les données collectées pour trois études sur des populations de jeunes, en Australie et en Nouvelle-Zélande. En France, l’usage du cannabis a fortement augmenté dans les années 90 puis s'est stabilisé au début des années 2000. Mais le pays occupe la 1ère place européenne pour l'usage récent du cannabis (une fois au cours des 30 derniers jours) chez les jeunes de 15-16 ans. Et au total, 44% des jeunes français de 15 à 30 ans ont expérimenté au moins une fois le cannabis, selon l'Inpes.


Source : legeneraliste.fr