Entretien avec le Pr Agnès Buzyn*

Cancer : « une incidence à la baisse depuis 2005 »  Abonné

Publié le 06/02/2015
L’Institut national du cancer vient de publier le bilan 2014 des cancers en France. Le Pr Agnès Burin, sa présidente, se félicite de la baisse globale de l’incidence de la maladie. Mais elle déplore l’explosion du cancer pulmonaire chez la femme, véritable catastrophe sanitaire. Elle insiste enfin sur le rôle prépondérant du généraliste dans la prévention.

Crédit photo : G Maisonneuve

Le Généraliste Quelles sont les évolutions notables de ce bilan 2014 des cancers en France ?

Pr Agnès Buzyn. Bien que le nombre de cancers augmente régulièrement en France, du fait de l’accroissement de la population et de son vieillissement, la tendance est à la baisse d’incidence depuis 2005. Notamment chez l’homme. Chez la femme, après une augmentation jusqu’en 2005, la hausse est désormais proche de zéro. Quant à la mortalité, elle est en diminution constante (2% par an en moyenne). Cela tient d’une part au dépistage qui permet de détecter plus tôt les cancers.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte