Antalgie

Cancer : traiter les accès douloureux paroxystiques  Abonné

Publié le 14/03/2014

Survenant chez un patient par définition traité pour une douleur chronique cancéreuse, ces exacerbations répondent efficacement au fentanyl transmuqueux.

DÉFINITION

Chez un patient ayant des douleurs chroniques d’origine cancéreuse, les accès douloureux paroxystiques (ADP) sont une exacerbation transitoire et de courte durée de la douleur, d’intensité modérée à sévère (1, 2). Le paroxysme est atteint en moins de 3 minutes. Dans la moitié des cas, la douleur dure plus de 30 minutes. Ils surviennent sur une douleur de fond contrôlée par un traitement opioïde fort efficace.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte