Cancer, le difficile dialogue ville-hôpital  Abonné

Publié le 31/03/2017
.

.
Crédit photo : GARO/PHANIE

Avec l’avènement des chimiothérapies orales et de l’ambulatoire, la place des généralistes dans le parcours de soins des patients atteints de cancer est en pleine évolution. Conscients de cette mutation le Collège de la médecine générale et l’INCa ont signé récemment un accord-cadre afin de formaliser et renforcer leurs relations partenariales dans ce domaine. Le premier objectif est de développer les collaborations sur la prévention, le dépistage et l’amélioration des parcours de santé des patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte