Cancer : to eat or not to eat ?  Abonné

Publié le 02/02/2018
La thématique “nutrition et cancer” était à l’honneur aux Journées francophones de nutrition. Les bienfaits des fruits, légumes et fibres se confirment et ceux du bio émergent peu à peu. À l’inverse, les soupçons sur la viande rouge et la charcuterie sont renforcés, tandis que de nouvelles données suggèrent un impact délétère des aliments ultra-préparés et de certains compléments alimentaires.
Brocolis

Brocolis
Crédit photo : GARO/PHANIE

L’alimentation s’inscrit définitivement dans une démarche préventive du cancer. L’INCa, le réseau NACRe de l’Inra ou le Haut conseil de la santé publique (HCSP) ont marqué l’actualité de 2017 par leurs publications sur les relations entre alimentation et cancer. Avec au final pas de révélation, mais des confirmations et quelques réajustements, dont les dernières Journées francophones de nutrition (JFN, Nantes, 13 au 15 décembre 2015) se sont fait l’écho.

Carton rouge pour la charcuterie et la viande rouge

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte