Cancer du sein et THM : pas si simple  Abonné

Publié le 29/03/2013

Voilà qui pourrait apporter de l’eau au moulin des défenseurs du THM. Selon un travail publié la semaine dernière dans une revue du groupe BMJ*, la baisse de l’incidence des cancers du sein observée dans de nombreux pays après la publication de l’étude WHI, ne serait pas forcément imputable à la diminution des prescriptions de THM consécutives à cette étude. Pour arriver à cette conclusion, les auteurs ont passé aux crible les travaux faisant état d’une corrélation entre le recul du THM et celui du cancer du sein.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte