SANTÉ PUBLIQUE

Cancer du col : le dépistage s’organise enfin  Abonné

Publié le 27/01/2017
Réclamé depuis 30 ans, le dépistage organisé du cancer du col de l’utérus est en passe de se déployer selon le calendrier du dernier Plan cancer. Son objectif : atteindre les 40 % de femmes qui ne bénéficient pas d’un dépistage individuel.
Frottis

Frottis
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Priorité du Plan cancer 2014-2019, le dépistage organisé du cancer du col de l’utérus devrait être généralisé courant 2018, c’est-à-dire presque 30 ans après le lancement des premières expérimentations. « Cela fait des années qu’on en parle, confirme le Pr Jean Gondry (CHU d’Amiens), président de la Société française de colposcopie et de pathologie cervico-vaginale (SFCPCV). Les pays qui ont les taux les plus bas de cancer du col sont ceux où le dépistage est parfaitement organisé avec des taux de participation de 80 ou 90 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte