Télex

Brèves de congrès  Abonné

Publié le 27/03/2015

Composante douloureuse dans la consultation

des consultations de médecine générale ont une composante douloureuse. C’est la conclusion d’une étude conduite par P. Boisnault à partir de données issues de l’Observatoire de la médecine générale. Les femmes sont davantage concernées (57 % ) et la composante douloureuse est le plus souvent en lien avec une maladie du système ostéoarticulaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte