Congrès européen de pneumologie

BPCO, la faute à l’asthme ? Abonné

Publié le 12/10/2018
BPCO, la faute à l’asthme ?

Asthme enfant
Roman_23203 / Adobe stock

Certes, le tabac est largement incriminé dans la survenue d’une BPCO et le sevrage des patients reste une priorité. Mais les connaissances accrues sur les phénotypes d’asthme conduisent à la piste d’un continuum entre les deux pathologies, comme l’ont souligné plusieurs spécialistes lors du Congrès européen de pneumologie.

 A l’occasion d’une session francophone du congrès de l’European Respiratory Society (Paris, 15-19 septembre) les Prs Joceline Just (pédiatre allergologue, hôpital Trousseau, Paris) et Chantal Raherison-Semjen (pneumologue, CHU Bordeaux) ont présenté les résultats d’études de cohorte sur le devenir pulmonaire d’enfants, depuis la vie intra-utero jusqu’à un âge avancé. « Ce qui reste constant, quel que soit l’endroit du globe, est que le lieu de vie avant l’âge de cinq ans est déterminant », a affirmé le Dr Raherison-Semjen qui a rappelé les résultats de la cohorte…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte