Zapping

Bouger pour vieillir mieux, la preuve par le BEH  Abonné

Publié le 09/10/2015

Crédit photo : SCIEPRO/SPL/PHANIE

Le dirons-nous jamais assez, le maintien de l’autonomie des seniors devient un enjeu de santé publique. Si vieillir est indépendant de notre volonté, il nous est possible de « vieillir bien ». Comme en écho à la volonté des pouvoirs publics qui cherchent à favoriser le sport chez les seniors, le BEH vient de publier une étude sur les bénéfices de l’activité physique chez les plus de 50 ans qui permettrait de prévenir la « fragilité » à un âge plus avancé (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte