Borréliose de Lyme, et si la tique n’était pas la seule coupable ?

Publié le 01/07/2016
lyme

lyme
Crédit photo : M.M.M. CHU TOURS-JOUBERT/PHANIE

La Borréliose de Lyme peut-elle être transmise autrement que par morsure de tique ? Face à la forte augmentation des cas observés ces dernières années, certains auteurs avaient soulevé l’hypothèse d’une transmission non vectorielle - notamment sexuelle - de Borrelia Burgdorferi. L’avis publié hier par le HCSP est plutôt rassurant puisque selon les experts, «  la transmission par le lait maternel, par voie sexuelle ou via les produits sanguins et les greffes est à ce jour non documentée chez l’homme ».

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)