Stomatologie

BISPHOSPHONATES ET PATHOLOGIES BUCCO-DENTAIRES  Abonné

Publié le 20/05/2011
Les effets secondaires bucco-dentaires des biphosphonates sont rares mais sévères. Ces effets sont surtout liés aux traitements par voie IV dans les pathologies malignes, mais peuvent exceptionnellement survenir avec les traitements dans l’ostéoporose.

Crédit photo : ©Agbo Godau

Les bisphosphonates (BP) agissent en ralentissant le remodelage osseux, principalement par inhibition de la résorption osseuse en bloquant l’activité des ostéoclastes. Par voie IV, ils sont prescrits dans la prise en charge des myélomes multiples, dans la prévention des complications osseuses de certaines tumeurs malignes avancées et le traitement des hypercalcémies malignes. À dose faible, ils sont largement prescrits dans le traitement des ostéoporoses post-ménopausique, masculine, ou cortico-induite.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte