TUMEURS : DU PLUS FRÉQUENT AU PLUS RARE

BÉNIN OU MALIN ? URGENT OU NON ?  Abonné

Publié le 09/12/2016
Le médecin de premier recours doit savoir repérer précocement les carcinomes basocellulaires dont il existe des présentations atypiques. Quant aux kératoses actiniques, elles peuvent évoluer vers un carcinome épidermoïde
ouv

ouv
Crédit photo : Dermatologie CH LE MANS

LE CARCINOME BASOCELLULAIRE

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte