Zapping

AVK : PRIORITÉ AUX COUMARINIQUES  Abonné

Publié le 23/06/2017
AVK

AVK

En tête des médicaments à l’origine d’accidents iatrogènes nécessitant une hospitalisation, les AVK sont habituellement pointés du doigt pour leurs effets indésirables d’ordre hémorragiques. Mais aujourd’hui, l’ANSM met en garde contre leurs effets secondaires de type immuno-allergique observés notamment avec la fluindione (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte