Neurologie

Avec l’âge, le ressenti de la douleur est différent  Abonné

Publié le 16/10/2015
Avec l’âge, les fibres nerveuses se modifient. D’où un ressenti moindre et différé de la douleur aiguë. À l’inverse, la douleur chronique est exacerbée du fait de l’épuisement des faisceaux inhibiteurs descendants.

Crédit photo : GARO/PHANIE

On a beau être nettement plus en forme que les seniors des générations précédentes, plus on avance en âge, plus la prévalence de la douleur augmente. 50 % des patients âgés vivant à domicile sont ainsi porteurs de douleurs chroniques. La douleur aiguë semble cependant moins ressentie chez le senior du fait d’une modification du rapport des fibres A myélinisées/fibres C amyélinisées en raison de la perte de myéline des

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte