Progrès en cardiologie : au-delà du cœur artificiel

Avancées techniques tous azimuts aux Journées européennes de la SFC Abonné

Publié le 07/02/2014
Avancées techniques tous azimuts aux Journées européennes de la SFC


Carmat

La « cardiologie du futur » constituait le fil conducteur des 25es Journées européennes de la SFC. Alors que le développement de nouvelles molécules semblait être au point mort, il pourrait en fait se renouveler grâce à la thérapie génique voire aux nanoparticules. Mais c’est le domaine de l’interventionnel et de la chirurgie cardiaque qui attire tous les regards, du cœur artificiel au pace maker sans sonde…

Sans surprise, la conférence exceptionnelle du Pr Alain Carpentier dédiée au cœur artificiel a constitué un des moments forts des Journées européennes de la Société Française de Cardiologie (Paris, 15-18 janvier 2014). Mais cette innovation – largement médiatisée – n'est pas la seule susceptible de bouleverser la vie des malades et « les avancées qui se profilent non seulement dans les prothèses implantables mais également dans l'imagerie, la biologie génétique et la télémédecine vont avoir un impact sur le traitement de nombreuses pathologies cardiaques », estime le Pr Albert-Alain Hagège,…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte