BPCO

Attention aux « déclineurs » rapides  Abonné

Publié le 22/11/2019
Chez les sujets atteints de BPCO, le vieillissement pulmonaire est similaire à celui des sujets sains… à condition que la pathologie respiratoire soit parfaitement contrôlée et les facteurs de risque pulmonaire limités au maximum.
BPCO

BPCO
Crédit photo : SPL/PHANIE


Le vieillissement pulmonaire se manifeste par une dégradation globale des fonctions respiratoires et non respiratoires du poumon (mécanique ventilatoire, échanges gazeux, fonction immunologique), très variable selon les individus et sous la dépendance du vieillissement simultané des autres organes mais aussi de l'existence d'autres facteurs de risque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte