Les articles qui ont marqué l'année

Asthme, les pneumos français vent debout contre les recos du GINA Abonné

Publié le 21/02/2020
Asthme, les pneumos français vent debout contre les recos du GINA

vento
SPL/PHANIE

Pendant la trêve estivale, Le Généraliste vous propose de (re)découvrir les dossiers et articles qui ont marqué les dix derniers mois. [Date de diffusion originale : 21/02/2020]

Fin 2019, le consensus international d’experts dans l’asthme du GINA a jeté un pavé dans la mare en proposant d’abandonner le recours aux bronchodilatateurs de courte durée d’action dans l’asthme léger, au profit d’une association fixe corticoïdes inhalés-formotérol. Une mini-révolution très critiquée lors du congrès de la Société de pneumologie de langue française. Les experts soulignent le manque de preuves solides étayant cette prise de position et appellent à ne pas se précipiter.

«La mouture 2019 de notre rapport apporte le plus important changement des 30 dernières années dans la prise en charge de l’asthme ». Les experts du GINA (Global Initiative for Asthma) ont eu beau prévenir, leurs dernières recommandations sur l’asthme ont du mal à passer, comme en témoignent les échanges qui ont eu lieu sur cette question lors du 24e congrès de pneumologie de langue française (Paris, 24-26 janvier 2020). Alors que depuis plus de 30 ans, les b2 agonistes de courte durée d’action (b2-CDA) sont préconisés à la demande dans les asthmes peu symptomatiques et en…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte