Neurologie

ASPIRINE ET AIT : PLUS C’EST TOT, MIEUX C’EST  Abonné

Publié le 10/06/2016
Le bénéfice de l'aspirine sur la récurrence de l'AVC est considérable (60 %), et d'autant plus qu'elle est administrée tôt, avant même le diagnostic radiologique. Commentaires et implications cliniques de cette méta-analyse parue dans le Lancet. 
AVC

AVC
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Effets de l’aspirine sur le risque et la sévérité des récidives précoces après accident ischémique transitoire ou accident vasculaire cérébral ischémique : analyse délai/efficacité des essais randomisés.

Rothwell PM, Algra A, Chen Z, Diener HC, Norrving B, Metha Z. Effects of aspirin on risk and severity of early recurrent stroke after transient ischaemic attack and ischaemic stroke : time-course analysis of randomised trials. Lancet. http://dx.doi.org/10.1016/S0140-6736(16)30468-8.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte