Arthrose : la recherche s’active  Abonné

Publié le 30/03/2018
Alors que les rhumatismes inflammatoires ont bénéficié d’avancées thérapeutiques majeures, l’arthrose a souvent fait figure de parent pauvre. Ce constat pourrait bientôt changer. À l’Académie nationale de médecine, des spécialistes ont fait le point sur les avancées de la recherche, avec à la clé de nouvelles pistes de traitement.
Arthrose genou

Arthrose genou
Crédit photo : CNRI/SPL/PHANIE

Attention de ne pas avoir une vision simpliste, ni obsolète de l’arthrose, prévient l’Académie nationale de médecine. Les mécanismes de cette arthropathie, longtemps considérée comme une maladie « sans gravité », liée à « l’usure », ont été peu étudiés d’un point de vue scientifique jusqu’à ces dernières années. Récemment, sa physiopathologie a fait l’objet d’importants travaux, apportant des réponses sur les rôles de chacun des tissus articulaires et des médiateurs impliqués dans la maladie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte