Appareillages

Apnées du sommeil : vers un traitement à la carte  Abonné

Publié le 11/03/2016
Actuellement, 95 % des patients présentant une apnée du sommeil sont traités de façon uniforme par pression positive continue (PPC) alors qu’il existe des alternatives thérapeutiques, abordées lors d’une récente table ronde de la Société française de recherche et médecine du sommeil.
orthèse avancée mandibulaire 1

orthèse avancée mandibulaire 1
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

La machine à pression positive continue (PPC) constitue la thérapeutique de référence du syndrome d’apnées hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS), mais, malgré d’importantes innovations technologiques, ce dispositif reste contraignant et son observance est insuffisante (à long terme, 15 % des patients l’abandonnent). De nombreuses publications ont pourtant démontré que le SAHOS altérait la qualité de vie et augmentait l’incidence des événements cardio-vasculaires (infarctus, AVC, HTA, troubles du rythme cardiaque…).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte